19 mars 2013

Mardi 5 mars : Entretien avec la responsable d’exploitation de Noyon

Publié par Lopic dans Entretiens

 

 

Mardi 5 mars : Entretien avec  la responsable d'exploitation de Noyon dans Entretiens camion1-300x208

 

Cet entretien avec la responsable d’exploitation de Noyon Mondeville a été court mais nous a permis de mieux comprendre le rôle, les enjeux et les difficultés d’une entreprise de messagerie.  L’entretien a permis également de dégager des pistes de réflexion intéressantes en terme de pratiques, comme la mutualisation des commandes , l’éco-conduite, la gestion  des livraisons par base de données.  De plus  sur les réglementations , en terme d’horaires de livraison, et de place de stationnements, elle explique que l’aménagement urbain  de la ville de Caen n’est pas adapté pour les livraisons, ce qui oblige leurs conducteurs à se « garer comme ils peuvent le plus souvent en double file ». La responsable nous a également expliqué la nouvelle éco taxe qui va être mise en place sur les poids lourds courant octobre 2013. Cette taxe sera pour l’entreprise  d’un montant moyen de 20 centimes par kilomètre parcouru.

 

Cette nouvelle déclaration  nous amène à réfléchir sur les  modes de transports alternatifs car le mode routier avec de nouvelles taxes et l’augmentation du prix du carburant, ne sera plus viable économiquement.

 

Aujourd’hui on observe d’ailleurs que malgré la crise le secteur du transport qui soufre le moins  est le secteur fluvial, avec une baisse  relative moins importante.  L’avenir  de la logistique se situe donc dans  de nouveaux modes de transports moins énergivore et qui permettent une plus grande massification des flux.

19 mars 2013

Mardi 5 mars : Entretien (+café) avec M. Julien Milcent Chargé Mobilité à Viacités

Publié par Lopic dans Entretiens

 

Mardi 5 mars : Entretien (+café) avec  M. Julien Milcent Chargé Mobilité à Viacités dans Entretiens telechargement

Viacités est le syndicat mixte des transports en commun de l’agglomération de Caen la Mer. Ils ont travaillé à la réalisation du Plan de Déplacements Urbains qui a été arrêté le  5 décembre 2012 et est actuellement en cours d’enquête publique.

Nous avons rencontré M. Julien Milcent Chargé de mobilité à Viacités. Malheureusement, M. Milcent est une jeune recrue et il n’a pas participé à l’élaboration du PDU. Cependant, il a pu nous informer des différents projets de Viacités et nous a  orienté vers des pistes de recherche pour notre projet urbain.

Les différentes pistes pour le futur projet LOPIC :

- Assouplir les contraintes d’horaires de livraisons pour les véhicules de faible tonnage ou les véhicules propres.

- Penser à des points de livraisons où les gens pourraient retirer leur commande.

- Le transport collectif maritime type bac.

- Dusseldorf (Irlande) : Un tram de nuit pour transporter les marchandises.

- Les bases blue (base logistique urbaine écologique) à Paris : il s’agit de mutualiser  les livraisons pour diminuer le nombre de véhicules sur les routes.

- Les ZAPA (Zones d’Action Prioritaire pour l’Air) : si ça sort il n’y aura plus de poids lourds en ville.

- Le GART  (Groupement des Autorités Responsables des Transports) milite pour que les AOT (Autorités Organisatrices des Transports) deviennent des AOMD (Autorités Organisatrices de la Mobilité Durable). Cela permettrait aux autorités de transports de détenir l’ensemble des leviers juridiques et financiers nécessaires à leur activité. Elles pourraient ainsi imposer leur réglementation en matière de stationnement (fixer les montants des amendes…).

- La Société la petite  reine : livraison en vélos triporteurs électriques : http://www.lapetitereine.com

Les Projets abordés lors de l’entretien :

- Le téléphérique.

- Les navettes fluviales Ouistreham /Caen. Mais notre interlocuteur « n’y croit pas trop ».

- La nouvelle ligne de tramway. Elle contournera la presqu’île car le site pétrolier représente un risque trop important. Cependant, Viacités fait attention de ne se fermer aucune porte en collaborant avec les architectes des 3 projets phares de la presqu’île. Le syndicat attend également  que les usagers s’installent sur la presqu’île pour construire une nouvelle ligne.

- Les problèmes de congestion du périphérique de Caen sont à la source d’une multitude de projets, mais qui restent utopiques du fait du peu de moyens financiers.

- La plateforme logistique  à Mézidon-Canon.

- L’Association Vélisol : projet vélo-cargo, un triporteur qui pourrait charger jusqu’à 120 Kg de marchandises.

Viacités s’occupe prioritairement du déplacement des personnes, les marchandises sont, comme dans les documents d’urbanisme, reléguées au second plan. Cependant, grâce à M. Milcent nous avons appris que l’AUCAME est chargée d’étudier la logistique urbaine à Caen. Pour cela elle dispose d’un logiciel de pointe : le FRETURB qui va permettre de mettre à jour les données logistiques de Caen. À noter que nous essayons  depuis plusieurs semaines d’obtenir un entretien avec cette agence d’urbanisme…sans succès jusqu’ici !

 

21 février 2013

Mardi 12 février : Entretien avec Bernard Gille Directeur Technique de la Minoterie de Caen

Publié par Lopic dans Entretiens

 

Mardi 12 février : Entretien avec Bernard Gille Directeur Technique de la Minoterie de Caen dans Entretiens photo-minoterie1

 

La Minoterie de Caen située sur la Presqu’Île appartient au groupe Axiane qui est le quatrième Meunier de France. La sphère d’influence de ce groupe se concentre essentiellement dans le Nord Ouest de la France. La Minoterie importe du blé de la région Centre, l’écrase, et exporte la farine dans toute la Normandie. Elle est l’une des dernières industries de la presqu’île et certains peuvent la voir comme une épine dans le pied du futur projet. En effet, comment faire cohabiter la minoterie, héritage d’un passé industriel, avec le nouveau projet Presqu’île destiné à faire de Caen une métropole régionale ? C’est pourquoi il nous semblait important d’aller interroger un responsable de l’entreprise pour qu’il nous donne son sentiment vis-à-vis du projet presqu’île.

Nous avons rencontré le directeur de cette meunerie qui nous a raconté l’histoire du moulin et le fonctionnement actuel de l’entreprise. Il nous a expliqué qu’il ne rencontrait aucun problème de logistique urbaine.

L’entreprise adopte une logique du « tout en camion », car les transports par train et  bateau ne sont pas intéressants économiquement. Le trafic engendré par l’activité représente un flux d’une trentaine de camions par jours. L’entreprise importe le blé par le biai de transporteurs locaux tels que Bonafini… Cependant, la minoterie exporte sa farine par l’intermédiaire de la société Transfarine qui travail uniquement pour le groupe Axiane. Les camions partent vers 3h/6h et reviennent autours de 18h. Avec ces horaires décalés et l’absence de voisins, le trafic ne cause aucune gêne…pour le moment. En effet, la meunerie semble incompatible avec l’implantation de logements. Même si elle respecte les normes sonores, un voisinage harmonieux semble difficilement concevable.

Pour le directeur, la présence du futur T.G.I et de la future bibliothèque ne sera pas gênante, le seul problème se situerait au niveau du stationnement car seuls les parkings prévus pour le personnel auraient été prévus.

Le groupe Axiane n’a pas d’intérêt à quitter Caen car ils viennent d’investir de grosses sommes dans la minoterie. Cependant en cas d’expropriation il réclamerait 65 millions d’euros et  quitterait l’agglomération caennaise pour rejoindre la Haute Normandie. Plus de 5O emplois disparaîtraient ainsi que d’autres emplois indirects. Caen y perdrait beaucoup.

Aujourd’hui la minoterie nous semble être dans une situation de résistance vis-à-vis du futur projet de Caen Presqu’île. Elle représente néanmoins un avantage non négligeable pour l’agglomération car c’est une entreprise qui reste compétitive même en période de crise.  

benaazi bachir smo3lih |
Konben |
Somaho |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mon système solaire tourne ...
| MELODINE
| François, pour toi, c'...